Publié le 4 octobre 2021

Capture One, supprimer automatiquement le Cache

Sommaire

Le Cache Capture One, mais encore...

Dans cet article, nous allons décrire la procédure permettant de purger les caches des images et vignettes de Capture One. 

Premièrement, nous verrons où se situe ce cache, à quoi il sert et comment le supprimer. Les avantages et conséquences d’effacer ces fichiers temporaires et pourquoi il est utile de faire le ménage de temps en temps.

Ensuite, il s’agira de créer un script qui se chargera d’explorer les dossiers de cache et de les vider sans avoir besoin de fouiller dans les dossiers du Finder (explorateur de fichiers) sur Mac.

Enfin, nous verrons comment accéder à ce script de manière à rendre la procédure plus agréable.

En fin d’article, vous trouverez, en téléchargement, le script utilisé dans cet article ainsi que des vidéos d’aide récapitulant la procédure décrite tout au long de cette page.

Prérequis

La procédure expliquée dans cet article est prévue pour fonctionner sur le système Mac. L'utilitaire "Automator" natif de l'univers Apple est utilisé pour la création d'un script qui supprimera automatiquement les fichiers caches.
Je ne connais pas assez bien l'environnement Windows, mais le fonctionnement du cache est sans doute similaire et un script de suppression auto du cache doit être envisageable.

À quoi sert le "Cache"

Le cache de Capture One sert à mémoriser les aperçus des images afin d’éviter de régénérer les vignettes à chaque ouverture des dossiers dans Capture One.

Les fichiers en cache sont donc utiles afin de gagner du temps lorsque vous naviguez dans les dossiers photos.

Mais au bout d’un certain temps, le cache se remplit et peut prendre énormément de place sur les disques de l’ordinateur qui héberge Capture One. Cela peut être pénalisant lorsque votre ordinateur n’est pas équipé d’un disque de grande capacité et le ralentir.

Afin de remédier à cela, vous pouvez vider manuellement ce cache et gagner un précieux espace de stockage.

Il faut garder à l’esprit que vider les caches ne supprimera pas les images ni les pré-réglages appliqués aux photos, mais seulement les aperçus. Une fois le cache supprimé, lors de la prochaine ouverture, Capture One calculera et génèrera à nouveau les aperçus nécessaires des dossiers où vous naviguerez.

Donc d’un côté vous gagnez de la place sur vos disques mais de l’autre côté, vous perdez du temps à la première ré-ouverture des dossiers dans Capture One, qui va recréer les fichiers du cache.

Mais parfois il peut être utile de vider les caches car il est inutile de garder en mémoire les vignettes des anciens fichiers pour lesquels on ne reviens dessus que très rarement, voir jamais…

Où est situé le cache de Capture One?

Par défaut le cache de Capture One se situe à l’intérieur du fichier de votre catalogue Capture One dont l’extension est “.cocatalog”.

Mon catalogue Capture One se situe dans mon dossier Google Drive et est continuellement sauvegardé dans mon espace en ligne Google. Cela me permet d’avoir une sauvegarde au cas de plantage de mon ordinateur, voir de l’utiliser sur plusieurs ordinateurs (avec quelques précautions tout de même). Mais la procédure décrite après fonctionne dans n’importe quel dossier de votre choix.

Vous devez donc vous rendre dans le dossier où est installé votre catalogue. Pour ma part, il est situé dans “/Users/nico/Google Drive/CaptureOne/Catalogue-travail-CaptureOne.cocatalog”

Une fois trouvé, faites un clique droit sur le fichier Catalogue et choisissez “Afficher le contenu du paquet”. 

Maintenant vous devriez voir le dossier “Cache”

Suppression manuelle du Cache de Capture One.

Si vous ne souhaitez pas aller plus loin, alors il vous suffit de supprimer les 2 dossiers “Previews” et “Thumbnails” présents dans ce fichier cache. Lorsque vous relancerez >Capture One, ces 2 dossiers seront re-créés automatiquement.

 

Suppression automatique du cache Capture grâce à un script.

Pour la suite, vous aurez besoin de télécharger une application gratuite pour pouvoir créer des liens symboliques.

Par exemple vous pouvez utiliser l'application Symboliclinker disponible à cette adresse:

https://github.com/nickzman/symboliclinker/releases

Les liens symboliques permettent de placer une référence virtuelle d'un dossier qui pointera vers un fichier ou dossier physiquement présent ailleurs sur le disque.

En fait vous trompez le système en lui faisant croire qu'un fichier est présent quelque part mais vous le renvoyer au bon emplacement en tout transparence.

J'utilise ce système depuis des années sur le cache de Capture One et même de Lightroom ainsi que pour d'autres utilisations sans aucun problème.

Vous pouvez trouver un excellent tuto sur la façon de créer des liens symboliques sur cette page:
-> Comment créer un lien symbolique d’un seul clic (Mac et Windows)

Allons un peu plus loin dans la manip et passons maintenant à la méthode de suppression automatique, car la méthode précédente peut, à la longue, être rébarbative et contraignante.

Installez une application gratuite pour créer des liens symboliques comme “Symboliclinker” avant de continuer la procédure.

Une fois “Symbboliclinker” installé, nous reprenons donc à l’étape où vous affichez  l’intérieur du paquet, là ou se trouve le dossier “Cache” contenant 2 dossiers “Previews” et “Thumbnails” et sans doute d’autres dossiers et fichiers à l’intérieur de ceux-ci. Déplacez donc le dossier “Cache” avec tout ce qu’il contient dans un dossier extérieur et à l’emplacement de votre choix.

Par exemple dans “/Users/VotreNom/Pictures/Cache Temp C1/”.

Une fois le dossier “Cache” déplacé à l’endroit où vous le souhaitez, faites un clic droit sur celui-ci et dans le menu contextuel qui apparaît, descendez sur “Service” puis “Créer un lien symbolique”.

Un dossier “Cache symlink” est ensuite créer dans le même dossier. Il est reconnaissable grâce à une petite flèche noire présente sur l’icône. Il vous suffit de déplacer ce dossier “Cache symlink” à l’intérieur du paquet de votre catalogue Capture One au même endroit que l’ancien dossier “Cache”.

Une fois dans le paquet, renommer le dossier “Cache symlink” en “Cache”.

Maintenant vous pouvez fermer l’explorateur de fichiers (Finder) et passer à l’étape suivante, la création d’un script Automator.

Vous trouverez en bas de cette page des vidéos explicatives permettant de visualiser la procédure.

Création du Script dans Automator de suppression automatique du Cache.

 Ouvrez “Automator” présent dans les application Mac Osx.

À ce moment là créez un nouveau script en cliquant sur le signe “+” ou dans fichier/Nouveau. Donnez un nom comme “Suppr. Cache C1”. Automator vous demande le type de document, choisissez “Application” ou “Action rapide”. 

Si vous choisissez “Application” le script sera lancé quand vous double-cliquerez sur un fichier créé, par exemple, sur le bureau.

Alors que si vous choisissez “Action rapide”, vous accèderez au script, suivant votre préférence, dans la TouchBar si vous être sur MacBook Pro, depuis le Finder ou le menu contextuel.

Quoiqu’il en soit, vous pourrez convertir votre script dans le choix que vous voudrez après l’édition du script dans Automator par le menu Fichier/Convertir. Ce choix n’étant donc pas définitif.

 

 

Le processus dans Automator est relativement simple.

On fournit une liste de dossiers à traiter, il analyse le contenu et envoie ce contenu à la corbeille.

Voici une copie écran du processus final.

La seule différence dans la fenêtre en “Application” et “Action rapide” est que dans le deuxième cas il y a des options tout en haut de la fenêtre de Automator. Pour que cela fonctionne si vous choisissez “Action rapide”, il faut indiquer dans le champs “La processus reçoit l’élément actuel” par “Pas d’entrée”

Dans la barre de recherche à gauche, vous pouvez rechercher avec des mots clés les opérations à effectuer.

La première opération est optionnelle mais cela évite les erreurs et laisse une chance avant la suppression des fichiers (malgré que les fichiers seront toujours récupérables dans la corbeille en fin d’opération)

Insérez “Demander une confirmation” et inscrivez le texte que vous souhaitez.

Ensuite insérez “Obtenir les éléments du finder indiqués”. Depuis le Finder cliquez sur le dossier “Cache” (pas celui du paquet mais celui créé en dehors à l’emplacement que vous avez choisit), puis glissez-le dans la fenêtre de Automator. Le chemin du fichier s’inscrit automatiquement.

L’opération suivante consiste à demander au script de regarder à l’intérieur de ce dossier et de lister son contenu (l’opération est invisible mais nécessaire au bon fonctionnement). Glissez donc en dessous “Obtenir le contenu de dossiers” sans autre actions de votre part.

Finalement insérez l’opération “Placer des éléments du Finder dans la corbeille” pour supprimer le contenu.

J’ai ajouté une dernière opération pour afficher une notification de confirmation de la suppression des fichiers et qui m’indique que l’opération est terminée, mais cela est optionnel.

Maintenant enregistrer le script (Fichier/enregistrer) et procédez la l’export de celui-ci.

Pour cela cliquez sur Fichier/Exporter, puis dans la destination de votre choix, nommez le script comme bon vous semble, par ex. “Suppr. Cache C1” puis cliquez sur Enregistrer.

Vous pouvez quitter Automator.

Installation et utilisation du script sur Mac Osx.

À présent, retrouvez le script créé précédemment et double-cliquez dessus.

Comme vu en début d’article, suivant si vous avez créé une Application vous aurez besoin d’installer le script ou alors si vous avez choisit “Action rapide”, votre fichier est directement prêt à l’emploi et il suffit juste de cliquer dessus pour vider le cache suivant les instructions qui apparaissent.

Dans le cas de l’Application, double-cliquez sur le fichier. Le système vous demande confirmation d’installation, cliquez sur “Installer”. La fenêtre “Préférences système” apparaît. En bas dans “Finder” ou dans l’onglet “Touch Bar” si vous êtes sur MacBook Pro, cocher le nom de votre Script. 

Dans le cas du Finder, il apparaitra dans les icônes en haut sous “Actions” si vous êtes dans votre dossier “Cache” ou dans le menu contextuel sous “Service”

Dans le cas de la TouchBar, cliquez sur “Personnaliser la Control Strip”, puis si se n’est pas déjà fait, glissez l’icône “Actions rapides” dans la TouchBar.

Conclusion

Voilà, votre script est prêt et vous  pouvez vider le cache de Capture One en un clic autant de fois que vous le souhaitez. Pratique, rapide et pas cher !

Enfin si vous avez supprimé le cache par erreur, vous pouvez toujours vous rendre dans la Corbeille et récupérer les fichiers.

Script Automator à télécharger gratuitement.

Pour utiliser le script, décompressez l’archive et en faisant un clic droit sur les fichier extraits, choisissez “Ouvrir avec Automator” dans le menu contextuel.

Ensuite modifiez le chemin du dossier Cache dans Automator suivant où il se situe sur votre système.

Si vous double cliquez directement sur le fichier extrait, le système va vous demander de l’installer. L’application résultante pourra ne pas fonctionner car les chemin d’accès aux dossiers seront sans doute différents sur votre système.

Script Automator
"Supprimer Cache C1"

Ci dessous le script utilisé dans ce tutoriel à télécharger gratuitement.

Videos d'aide

Ci-dessous les vidéos des 3 étapes principales de l’article:

  • Créer un lien symbolique du dossier “cache”
  • Configurer le script Automator pour votre machine
  • Lancer le script et vérifier son fonctionnement

Partager cet article

Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur tumblr
Partager sur reddit
Partager sur email

Restez en contact

Recevez les news, des conseils photographiques et des offres spéciales directement dans votre boîte mail de Nicolas Logerot Photographie.

Pas de spam / RGPD friendly

Autres articles:

Laisser un commentaire